Mathématique

Un article de la désencyclopédie.
(Redirigé depuis Mathématiques)
Aller à : navigation, chercher

Définition française[modifier]

Science d'inutilité publique, vieille comme le monde, Chuck Norris en connaît beaucoup. Parmi ses connaissances avancées, nous pouvons citer: la division par zéro. Cet art peu compréhensible est parfois assimilé à une secte obscure au but non-déterminé dont il vaut mieux ne pas fréquenter les membres, épris d'intégrales, de théorèmes,... et autres notions inaccessibles à tout-un-chacun. A un certain niveau, les maths ressemblent plus à de l'orthographe (19x³+x-47/x²-2x ou cotg 2a + 4 sin a/cos²a tg³a,par exemple) qu'à de vrais calculs.

Selon l'éminentissime pr. Cavanna, le mot "mathématique" viendrait de "mathé", qui veut dire "concombre", et "matiques" pour faire joli, en référence à Pythagore et Euclide, deux grecs fêlés, instruments de la volonté du tout-puissant-là-haut, qui apprirent les mathématiques au reste du monde avec des concombres plantés sur les doigts.

Mathématique[modifier]

toute formule mathématique doit être inscrite sur un tableau noir afin de passer à la postérité

Tout d'abord, et avant de se perdre en fausse spéculations et autre diarrhées verbales, il nous semble utile de poser ici un fait. En effet, il est commun entre mathématiciens de pratiquer une politique de violence au sujet du mot même désignant leur discipline. Les mathématique et les mathématique"s" ? Pour passer outre les protestations indignées de quelques clergés hypocondriaques de la racine carrée, nous utiliserons ici le mot sans "s" final. Pour expliquer cela, nous donnerons l'argumentation suivante : « Les mathématiques sont déjà assez chiants sans "s" pour qu'en plus on ne leur rajoute pas une lettre ! ». De plus, bien prétentieux sont ceux qui parlent de "maths" sans même maîtriser les "mathématiques" : où va-t-on ? C'est dit.

Origines[modifier]

Dieu créa le monde en 5 jours, et l'homme le sixième. Mais le septième, las, il posa un jour de RTT et s'affala comme une divine bouse dans son canapé. Après avoir zappé durant quelques temps, après même avoir regardé pendant quelques minutes Michel Drucker (faut bien que quelqu'un en soit capable, pas vrai ?), Dieu dut se rendre à l'évidence, et il eut cette phrase qui resta dans les anales et qui retranscrivait alors très bien son état d'esprit du moment : « Bon sang, qu'est-ce que je m'emmerde ! » Dieu se souvient alors qu'il n'avait créé que du bon pour l'homme, et décida alors de lui créer un peu de mal, comme ça, pour rigoler, parce qu'en fait, il faut l'équilibre du bien et du mal et gna gna gna gna gna. Le souverain décideur de ce monde morveux chercha longtemps pour trouver LE fléau à infliger à l'homme, le must-have, le béteur du béteur. Il eut d'abord l'idée de créer la femme, mais il savait pouvoir faire mieux. Alors l'idée lui vint de créer un truc ignoble, d'ailleurs, il faut le dire, il s'étonna lui-même. Les mathématique. Heureusement pour nous, il a aussi créé le pouvoir de s'en moquer. Ne nous en privons pas...

L'utilité des Maths[modifier]

Nous sommes tous d'accord, les maths sont évidemment utiles ! Que ferait-on sans eux ? En effet savoir effectuer des opérations sur les vecteurs ou alors de savoir résoudre des équations du cinquième degré avec deux inconnues est indispensable dans toute activité professionnelle !

Elle permettent en plus de connaître le nombre de cotés adjacents de Dieu par l'équation différentielle partielle : , qu'on peut éventuellement résoudre en intégrant sur tout l'univers et en faisant le produit du résultat par la matrice 2*2 mise à l'exposant . Notons qu'il reste encore à découvrir les valeurs de x et de y.

Pour parer à la controverse qui plane malgré tout sur l'(in)utilité des mathématiques, les plus grands mathématiciens se sont attelés à démontrer l'utilité des maths. Et ils ont réussi ! Ainsi donc, les mathématiques permettent de démontrer l'utilité des mathématiques !

Les mathématiques sont donc utiles. (car qu'est-ce qui est plus utile que les mathématiques ?)

« Totalement inutile, donc absolument indispensable »
~ Moi à propos des mathématiques

Dominants/Dominés[modifier]

Loin de nous l'envie de nous attarder ici sur les dominés, car comme vous devez le savoir, en mathématique, les dominés, les sodomisés perpétuels, ce sont toujours les mêmes, et on les connaît. Il s'agit d'ailleurs d'un célèbre exemple utilisé par Karl Marx dans sa théorie de la lutte des classes : La pensée dominante est celle de la classe dominante, ce qui explique qu'on pense souvent que les profs de maths ont raison devant leurs élèves. Non, ici, parlons des dominants en math : Les profs de math, sinistre engeance. En effet, les maths sont une tanière propice à la vengeance pour tous les rejetons sévicés dès le berceau, les traumatisés par sodomites interposés et autres frustrés de l'organe viril. Attention à vous, évitez-les comme la peste, car même la peste a peur d'eux. Mais il y a pire : il arrive qu'un ou une prof de math ne stoppe net sa glorieuse carrière à la gloire égoïste du mal, pour aller voir ailleurs, et devenir le pire de pire, pire encore qu'un prof de math, pire qu'un mathématicien, pire qu'une blague à la Bruno Latour : certains peuvent même arriver jusqu'à bosser chez Nintendo ou devenir chanteur(se) de variété québécoise ! Restez vigilant.

Les mathématique en chiffres[modifier]

Citations[modifier]

«  En réponse à un problème de maths : "Le problème, c'est les maths !" Edgar V. 8 ans 1/2 »
~ à propos {{{3}}}
« Bien sûr que ça sert dans la vie de savoir calculer la longueur du côté adjacent du triangle rectangle Syène-Alexandrie-centre de la Terre »
~ Monsieur Gabriel Delay
« Les statistiques, c'est comme les bikinis, ça laisse voir des choses intéressantes mais ça cache l'essentiel »
~ Monsieur B.
« C'est important ce que je fais! Ce n'est pas de l'enculage de mouche! »
~ Madame Georges
« Lé mate c nul, jen é pa bazoin. »
~ Kevin B.
« Si les maths te mattent, préfère matter ta télé. »
~ Professeur B. Root
« Bon sang, une racine treizième de deux ! Bandant ! »
~ Zacharie Bichboul
« Bitch ! »
~ Niels Bohr à propos de Madame Georges
« Les maths ? Ça sert à rien mais j'ai trouvé ça joli... »
~ Dieu (celui qu'à une barbe blanche)
« Y'en a qui son mort pour les MATEMATIKEU !!! »
~ Monsieur B.
« Que sous la torture les maths ! »
~ Maître Christophe
« T'a oublié l'unité à ton vecteur ! »
~ Le prince des Sables
« C'était presque trop facile... »
~ Un comique(suicidaire)qui sort d'un DS
« La différence entre les maths et le sexe : les maths, plus c'est dur, moins ca rentre. »
~ Igor Eoultracteur
« Les Math c'est comme les pruneaux... ça fait chier!! »
~ un éleve de BTS en pleine réflexion philosophique
« Les Maths c'est comme la vodka quand c'est pur ça arrache  »
~ Yanick
« Le Prof : Jète un œil au tableau ! Le tout c'est d'avoir le compas dans l'œil *fier de soi*. L'élève : Je jette celui qui a le compas ou l'autre?  »
~ Prof Dubinesk !
« Prenons une ficelle infinie, infinie des deux bouts bien entendu. »
~ Michèle B.
« Les matheux doivent faire converger leurs sommes. »
~ Sinistre inconu.
« J'ai maths et dessin  »
~ un élève de 3° qui regarde son emploie du temps
« C'est une suite de Cauchy qui veut aller en boîte -C'est soirée no-limit- mais arrivée à l'entrée elle se fait refouler par le videur qui lui dit: "C'est complet!"  »
~ un taupin bien atteint
« C'est exponentielle et logarithme qui vont au restau. Qui paye? Exponentielle bien sur, parce que logarithme népérien! »
~ Le même
« Les mathématiques, c'est pas automatique  »
~ un prof de latin
« J'ai déjà compté jusqu'à l'infini, deux fois.  »
« Les fonctions, c'est puissant !  »
~ Monsieur B

En conclusion[modifier]

Les gens nous disent "faut pas tout voir en noir et blanc, mais en nuance de gris. Georgie le buisson, lui, nous dit "Nous les zaméricains on est le gentils, ben Laden c'est le méchant !". Alors que croire ? Concernant les maths, nous préfèrerons citer l'éminent professeur B. Good, qui nous dit en ces termes : "Il n'y a pas de noir ni de blanc, en math. Seulement du vide." Ainsi comme le dis Blue One : "Vive le X français" n'est-ce pas une variable ? Conclusion : Ne vous fiez pas aux apparences. Le preuve : Cet article vous paraît stupide ? Eh bien en réalité, il l'est encore plus que vous ne le pensez. À bon entendeur... <poll>Qu'avez-vous pensé de l'article "Mathématique" ? Parfait Poilant ! Encore à développer ou retravailler, pleaaaase Nullissime Inadmissible : à réécrire ou effacer. Je suis pas encore assez autonome pour me faire une opinion (promis: je mets mon âge dans la page de discussion). </poll>


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
chiffre remarquable description affligeante
1.010.258 C'est le nombre d'enseignant dans la matière maudite, fidèles serviteur de la racine treizième de deux, éparpillés dans le monde. Et en liberté !
2,5 (sur 20) Note honorable en math.
1956 Date lambda, qui n'a rien à voir avec les maths, à ma connaissance.
racine treizième de deux Nombre mis au point pour la satisfaction sexuelle solitaire de quelques professeurs de math
π Indécision, orgie de chiffres après la virgule, appât à Paracétamol.
Le Super 8 Un nombre mis au point dans un bordel par les philosophes Chevalier et Laspales représentant la force ultime, le perfectide triangulus.
Puissance 4 Un nombre très important, repris par une compagnie de jeu pour enfant afin de les mathématiser dès leur plus jeune âge. Arme très vicieuse.
1337 Langage utilisé par les mathématiciens dans leur nombreux travaux. (Attention, il existe le piège dit : Grec)
41 car il précède 42 de 1
14 Situé pile poil (de couille) entre le rugby à 13 et le rugby à 15, il est à l'origine du Top14, une agence de porno gay spécialisée dans les calendriers