Géologue

Un article de la désencyclopédie.
Aller à : navigation, chercher

Le géologue est une espèce hybride issue de la fusion d'un alcoolique et d'une roche (probablement un basalte). Pour cette raison il n'existe que des géologues mâles (bien qu'il existe une divinité géologue femelle). La géologie est la principale occupation du géologue. Quoique. En fait non.

Classification[modifier]

Les deux principaux attributs du géologue : le fossile et le marteau.

Il existe trois types de géologues :

  1. Les géophysiciens (du grec géo, géologue et physique, physique) pensent que toute la géologie peut être résumée par des formules physiques.
  2. Les géochimistes (du grec géo, géologue et chimie, chimie) pensent que toute la géologie peut être résumée par des formules chimiques.
  3. Les paléontologues non seulement pensent que toute la géologie peut être résumée par la biologie, mais en plus n'ont pas réussi à faire un nom logique.

Les deux premières catégories se livrent une guerre sans merci, et sans se soucier des paléontologues qu'ils considèrent comme des biologistes.

Les 3 occupations du géologue[modifier]

Parler de sexe[modifier]

Le champ de dolobittes (d'ammarage) de Mourèze, haut lieu de reproduction du géologue. D'aucuns qualifient ces formations de pinacles, mais l'un dans l'autre, l'origine est identique !

Comme les bretons, le mode de reproduction du géologue est assez mystérieux. Il aime les roches mais tout le monde sait que ce n'est pas réciproque. Si le géologue est une génération spontanée, il n'empêche qu'il ne s'empêche jamais de parler de sexe, et a cette occasion, il a créé une divinité féminine, ta mère.

Manger et boire[modifier]

Camembert du régime alimentaire idéal d'un géologue idéal. Il se compose essentiellement de vin, de saucisson et de camembert du régime alimentaire idéal d'un géologue idéal. Il se compose essentiellement de vin, de...

Arrivé sur un affleurement où il espère trouver des roches, le géologue se pose toujours trois questions d'importance capitale pour son travail :

  1. Où je suis ?
  2. Où est-ce que je vais manger ?

Si un géologue ne se pose pas ces deux questions scientifiquement indispensables, ce n'est pas un géologue mais un lézard.

Le régime alimentaire varié du géologue explique sa sveltesse. Chaque matin, les cailloux contribuent à sa vitalité et à son équilibre (souvent précaire) : une combinaison de glucides complexes et de vitamines du groupe B, le tout avec très peu de matières grasses. Le calcaire contient du calcaire qui renforce ses os, le granite lui apporte les sels minéraux. Quant au basalte, on ne sait pas très bien à quoi ça sert. Ainsi, le géologue se trouve tout en haut de la chaîne alimentaire définie par l'écosystème des roches.

En outre, comme chez les bretons, le pinard joue un rôle très important dans la vie du géologue. Par contre, contrairement aux bretons bigoudens, le géologue a un phallus et ne se nourrit pas d'enfants. Il préfère généralement un bon rouge avec un camembert qui pue sur une baguette de pain frais, le tout accompagné d'un saucisson.

Casser de la caillasse[modifier]

Affleurement dégagé en mai 2005 au nord des États-Unis
Nuvola apps important.png
Faites attention !
Le marteau de géologue s'utilise de haut en bas en non pas horizontalement, sinon vous risquez de prendre un coup !

Le géologue partage cette occupation avec les forçats, ce qui a permis de les classer dans la même branche paraphylétique. La différence entre les deux c'est que si le forçat tape sur des cailloux incassables pour que ça dure plus longtemps, le géologue à tendance à utiliser sa science pour trouver des affleurements à dégager. L'un de leur plus spectaculaire travail a été réalisé en mai 2005 dans un désert du nord des États Unis : la collaboration de plus de 1623 géologues du monde entier pendant 10 jours a permis de dégager de nombreuses strates. Les études sont encore en cours pour tenter de trouver l'ordre de leur dépôt.

« Les marteaux de géologie sont toujours plus solides que les genoux d'un géologue. »

~ Murphy à propos de aïe j'ai mal


Les "blagues de géologues"[modifier]

De par leur nature alcoolique, les géologues ont une imagination débordante, ce qui aboutit soit à une plaine alluviale, soit à une blague. Parmi les blagues qui forment le mythe, on a :

« C'est un glaucophane qui tombe, il se fait un bleu. »

~ Pierre à propos du métamorphisme de base température


« Silice valent mieux que douze "tu l'auras" »

~ Pierre à propos du quartz


« C'est un vélo qui tombe dans un volcan et ca fait un cyclosilicate. »

~ Pierre à propos des volcans


« Bien mal a schiste ne profite jamais. »

~ Pierre à propos de la déformation ductile


« qu'est-ce qu'une source cyprineuse ? Une source dont le débit de pointe arrive juste avant l'orage. »

~ un membre de l'ANEG à propos d'hydrogéologie pratique


« Le sol il est pas stable. Schiste ! »

~ une carrière de sable qu'il commente après un apéro avec ses semblables. à propos {{{4}}}


« Alors cette bestiole vous savez pourquoi on l'appelle un trilobyte ? Parce qu'il a trois b*tes »

~ L.Dupret à propos de détermination paléontologique

<poll>Qu'avez-vous pensé de l'article "Géologue" ? Parfait Poilant ! Encore à développer ou retravailler, pleaaaase Nullissime Inadmissible : à réécrire ou effacer. Je suis pas encore assez autonome pour me faire une opinion (promis: je mets mon âge dans la page de discussion). </poll>


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.

Modèle:4etoiles