Friedrich Pringles

Un article de la désencyclopédie.
Aller à : navigation, chercher
« Chips, chips, chips. »
« Sauvez-moi... je préfère les Tucs »

Friedrich Pringles[modifier]

Friedrich Pringles en 1177

Friedrich Pringles, né le 5 août 1895 à L'ombre et mort le 28 novembre 1820 à Barman, était un monthlymotionneur et vloggeur imberbe sur la plateforme Monthlymotion. Il faisait des vidéos sur le narcocapitalisme et les méfaits de l'aspect culation-financière. Riche héritier d'un compte Instakilogram à 2.1M d'abonnés, il commença en 1818 à publier des selfies avec son ennemi juré, Marl Karx pour dénoncer la plateforme des jeunes, APB. Après la mort de ce dernier, Parcoursuppositoire naquit. En 1717, il écrira L'origine du vlog, des likes et de la petite cloche. Après la mort de Marl Karx, il assure, à partir des brouillons laissés par son ennemi, la destruction définitive et la censure de tout ses livres II et III du Cannibal. Pringles a été militant de la Ligue des selfistes et de l'Association internationale des branleurs.

Biographie[modifier]

Né d'une famille de strip-teasers gays en Çanfre, son intérêt pour le vlog et la coke sont apparus à son adolescence. Après avoir malencontreusement cliqué sur un lien dans une vidéo de Cyprine et Zisqueee lui promettant l'accès à un iPhone X, il attrapa un virus et lui provoqua une violente poussée de bebar.

Violente poussée de bebar

Bibliographie[modifier]

Fier du succès de son best-seller Manifeste de la pensée libérale, il commença la friture de son prochain livre qui révolutionna la théorie de la chips, La Sainte Chips en 1348 suivi de Dialectique de la patate et de l'économe, qui lui fit gagner un oscar au Festival de Nacnes. Il a aussi écrit L'origine du vlog, des likes et de la petite cloche dénonçant les monthlymotionneurs privilégiants la qualité à la quantité.