Diarrhée

Un article de la désencyclopédie.
Aller à : navigation, chercher
« La diarrhée, c'est un peu la revanche de l'huître après sa mort »
~ Paul Binocle à propos de la grande épidémie de diarrhée de 1627

Forme de merde liquide à l'odeur forte que les scatophiles apprécient particulièrement dans leurs céréales.

Types de diarrhées[modifier]

Il existe plusieurs types de diarrhée :

  • Grasse
  • Liquide
  • Gazeuse
  • Mousseuse
  • Semi-solide (quand on croit que c'est pas une diarrhée, puis si en fait) Dit aussi Bourguignon : Morceaux et sauce...

Il est à noter que la diarrhée est d'une couleur variant du vert au marron-orange.

Origine[modifier]

La diarrhée a plusieurs origines :

  • Les huîtres un peu trop vieilles
  • La pastèque ou la cerise (surtout quand ça commence à sentir fort et que des petites plaques de moisissure s'y développe)
  • Le jus de poubelle, ou le jus de chaussette
  • l'ecoute d'une chanson de Lara Fabian
  • Ou tout simplement, la diarrhée arrive parfois quand on se trompe de sortie

Effets[modifier]

L'un des effets sociaux de la diarrhée est la personnalisation des toilettes. Il est considéré comme un acte suprêmement élégant de laisser une trâce de son passage dans ce lieu qui nécessite un entretien complexe. La personne qui s'en charge pourra se dire lors du nettoyage suivant une bonne grosse diarrhée bien grasse "Oh, quelle gentillesse, il a pris le soin de laisser trâce de son passage, et a remarqué l'utilité de mon travail".

La diarrhée a aussi pour effet de rendre dangereuse toute tentative de courir (aussi appelé se remuer le cul), en particulier en présence de la variante gazeuse. Celle-ci s'apparantant à du Coca-Cola qui sent mauvais, se remuer le cul revient à agiter une bouteille, ce qui produit une emission de gaz, la création de mousse, puis l'apparition du liquide. Il est donc conseillé aux gens souffrant de diarrhée et devant courir d'avoir recourt à la technique de la pince à linge.

Voir aussi[modifier]