Chien

Un article de la désencyclopédie.
Aller à : navigation, chercher

Un chien est un quadrupède sympathique qui profite de l'homme pour assurer sa survie. En effet, cet expert du sniffage de drogue fait exprès d'avoir l'air con face aux hommes en échange de nourriture et de flatteries, surtout quand ce sont des pedigr** ! Et l'homme le lui rend bien car dans son dos il l'insulte (oui dans son dos parce qu'on ne sait jamais s'il nous comprend...) avec diverses expressions comme un temps de chien, chiennerie, chienne (ou pute...), chiote (la femelle du chiot) et plein d'autre encore !

Le chien est également la meilleure représentation du fascisme, lui qui remue si bien la queue quand on lui gueule dessus ou le domine et qui aboie envers ceux qu'il ne connaît pas ou qu'il domine.

Attention cependant, le chien est à distinguer de son proche cousin: le chienchien . Car si leurs caractéristiques physiques sont très proches, leurs comportements sont complètement différents.

Origines[modifier]

Le chien est un animal parfaitement naturel qui n'a pas vu le jour à cause de l'apprivoisement par les humains. Des études scientifiques ont démontré que les chiens sont des loups qui sont nés naturellement sans couilles. Sans couilles, pour avoir la confiance en soi nécessaire à l'affrontement d'un lion ou même de petits chatons. Ils ont rapidement appris à servir les humains en échange de protection. En bref, les chiens sont issus des mutations successives d'une espèce beaucoup plus "hot", les loups.

On reconnait un chien[modifier]

  • à son infatigable poursuite de sa queue
  • à sa dépendance à la drogue
  • à sa mauvaise haleine due à la fâcheuse manie qu'il a d'ingérer les déjections de ses congénères
  • à sa tête qui sort des voitures roulant à plus de 100 km/h
  • à son éternelle intelligence
  • à sa curiosité face à l'entrejambe des hommes, juste pour lui foutre la honte
  • à son grognement quand il se voit dans un miroir
  • quand il fait beau dehors, les chiens brillent
  • à son impérissable envie de pisser sur chacun des 56 lampadaires de sa promenade quotidienne.
  • à sa persévérance à vouloir féconder toutes les jambes, tous les meubles et le chat (le pauvre, mais il est également con, donc tout baigne !)

Le chien a des dents à une extrémité, une queue à l'autre. Quoique, c'est aussi le cas de l'homme quand il est en levrette justement. Le chien a parfois quelques tendances à arracher des têtes de petits enfants sans défense. C'est pour ça que nous les aimons (voir bébé mort).

Mais pourtant, au début du siècle, les petits enfants étaient les plus proches amis du chien. C'est suite à une dispute pour une place dans la niche que les hostilités ont commencé.(voir reproduction canine)

Les chiens dignes d'intérêt[modifier]

Le Chien nu mexicain, car il existe une femelle.

Il y a aussi la Levrette.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.